– Val d’Amboise

La cité doit sa renommée au célèbre château royal d’Amboise qui la domine, au château du Clos Lucé où s’éteignit Léonard de Vinci, à la demeure royale de Château-Gaillard construite par Charles VIII en 1496, célèbre pour ses jardins et à la proche pagode de Chanteloup.

carte-val-d-amboise
La carte du Val d’Amboise
Les communes du Val d’Amboise :

Idées de balades :

Les vestiges, encore très bien conservés de l’édifice connu dans la région sous le nom de « Palais de Pépin le Bref » n’ayant jamais fait l’objet d’études sérieuses, un programme de recherches fut mis sur pied pour permettre la réalisation d’une étude topographique et architecturale en 1988 et de fouilles de sondages en 1989. Dans un premier temps, il fut donc établi un plan précis du site (Fig. n°1 : Palais, plan général), un relevé systématique des élévations du monument par photographies rectifiées et une analyse détaillée des vestiges (Wood, 1991).

En 1989, deux zones de faible surface ont été fouillées à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment afin d’en définir la nature ainsi que les différentes phases d’occupation. Un premier sondage dans la zone 1 (Fig. n°2 : Palais, plan général de la zone 1), pratiquée contre la face interne du mur nord du bâtiment M 2 et à côté d’un mur d’une construction moderne M 4 a mis au jour une partie de la base et du placage en mortier rose d’une piscine d’un bain froid romain (F 17), coupée par un puits moderne (M 5, F 11). Un second sondage à l’extérieur de M 2 montre que les pierres du canal (F 13, F 16) ont été récupérées pendant l’époque médiévale. Un mur romain (M 6) a probablement été ajouté dans une seconde campagne de construction. L’étude conjointe des vestiges enfouis et des murs toujours en élévation ont permis de suggérer l’interprétation d’un édifice d’époque romaine, appartenant sans doute à un bâtiment public plus vaste, peut-être les bains du vicus de Vernou.

En 1990, la zone 1, située à l’extérieur du mur nord, a été étendue vers l’ouest et le sud pour étudier une plus large part des aménagements intérieurs. Concernant l’époque romaine, il semblerait que les murs M 6, M 11 (mur ouest du bassin) et le sol F 17 (trace de dalles du bassin froid) soient tous des éléments postérieurs à la structure d’origine M 2 et représentent probablement l’extension d’un bâtiment préexistant, alors doté de bains. Au Moyen Âge, la piscine est remblayée et plusieurs fosses sont creusées à l’extérieur du mur nord du bâtiment. La fouille a permis de démontrer que F 13 est en fait une grande fosse de forme ovale coupant F 16 qui, elle-même, représente deux structures différentes avec une latrine à l’est. Toutes les couches et remblais de fosses d’époque médiévale contiennent une grande quantité de matériaux de construction romaine ainsi que des ossements d’animaux. À l’intérieur du bâtiment, creusées à travers les couches médiévales, se trouvaient plusieurs structures post-médiévales dont des fosses plus ou moins profondes. À l’extérieur du bâtiment, la fouille a démontré que la structure M 7 appartenait soit à une large fosse, soit à une tranchée de récupération. À l’époque moderne, un sol de cour constitué de galets et de fragments de tuiles (F 5) a recouvert toute la moitié ouest du secteur fouillé.

Lire la suite

Vernou-sur-Brenne – Le Palais de Pépin-le-Bref

Nous allons faire un voyage dans le temps pour comprendre et surtout ne pas oublier que derrière chaque pierre se cache un homme  Pourquoi un site internet pour cette bâtisse qui tombe en ruine ? me direz-vous! Et pourquoi pas ! Le meilleur moyen de ne pas oublier n’est-il pas de se souvenir? Imaginez vous que dans ce lieu ( oublié de beaucoup ) il y a eu des décisions locales importantes qui influencèrent la vie des gens, la vie politique et religieuse. Une plaque tournante pour le canton de Souvigny de Touraine et ses environs. Le but premier de ce site, est vous l’aurez compris, que cette bâtisse sorte de l’oubli car malheureusement son état de ruine s’aggrave de plus en plus et dans peu de temps, seul le souvenir de ce lieu, restera dans les mémoires de ceux qui l’on vu.

Alors bonne visite au XIIème siècle
en la forêt de ” Montocen “….

Ou dormir ?
Translate »